EVAC - Ecole Virtuelle d'Aviation de Chasse - DCS World
Bienvenue sur le site de l'EVAC DCS World. Si vous n'êtes pas encore membre mais que vous souhaitez le devenir, cliquez ici !
· Accueil
· Forums
· Bibliothèque
· Wiki
· Liens
· Présentation de l'EVAC
· Foire aux questions
· Cursus de formation
· Le staff de l'école
· Les élèves de l'EVAC
· Etat des candidatures
· Le règlement intérieur
Vols d'instruction :
    
Vols ouverts :
    Aucun vol planifié
»» Bureau des vols ««
Pas encore membre ?

F-15C (Eagle)

Appareil de supériorité américain, pilotable dans LOMAC. Historiquement, le F-15 a été la réponse américaine à l'une des plus jolies campagnes de désinformation militaire montée par l'URSS : le Mig25 "Foxbat".
Les russes étaient arrivé à faire croire aux militaires US que le Mig25 était capable :
- de voler régulièrement à Mach 3 (c'était presque le cas : ils avaient juste oublié de préciser que les moteurs étaient détruits au passage... Mais le fait d'avoir "sacrifié" de cette façon un Foxbat au Moyen Orient sous le nez des radars US avait pas mal aidé à créer le mythe)
- était plus manoeuvrant qu'un F-4 Phantom II (à coté d'un Mig25, un F-4 c'est un petit appareil agile de dogfight...)
- avait une autonomie conséquente (vue la consommation des moteurs, un Foxbat, c'est déja limite pour aller acheter une baguette...)
Les américains voyant dans le Mig25 un adversaire redoutable surclassant leur matériel de façon écrasante, décidèrent d'entamer un programme très ambitieux : construire un appareil puissant, rapide, agile, doté d'un radar perfectionné très puissant et d'un armement conséquent capable de s'opposer au Foxbat (et évidemment, très, très cher)...
Quelques années plus tard, le mythe du Mig25 tombait suite à une défection d'un pilote russe et de son avion posé intact au Japon. Mais le F-15 était né !
Un pilotage tolérant, une excellente motorisation, des Contre Mesure Electroniques efficaces, un radar très puissant, un RWR très performant et une capacité multicible (permettant de guider jusqu'à 8 AMRAAMs sur 8 cibles différentes...) font de cet avion une machine extraordinaire en combat BVR.
Si il ne peut rivaliser avec le Su27 en combat rapproché (le Flanker est beaucoup plus manoeuvrant à basse vitesse, dispose d'un viseur de casque, de missiles hyper manoeuvrants...), le F15-C est probablement au final l'avion le plus puissant et simple d'emploi du jeux qui en fera le choix parfait pour les débutants (ou les vieux pirates qui ont décidé de massacrer tout ce qui vole sans avoir à souffrir des limitations de l'avionique russe...)

Progression de Olivier
: Etape en cours d'acquisition
: Etape validée
: Etape validée avec vol de contrôle
: Etape comportant un vol de contrôle
Vue générale
Vous pouvez placer la souris sur une diode pour afficher le descriptif de l'étape correspondante
L'instructeur référent de Olivier pour ce cursus est Pierrot.
N0 : Prérequis au vol multi sous DCS
N01 : Utilisation de teamspeak - Mapping des touches opérationel et connu
N02 : Connexion à un serveur DCS
N1 : Bases du vol, Maîtrise de l'appareil, Navigation sous DCS
N111 : Théorie sur les voilures tournantes et description du cockpit
N112 : Rampstart et shutdown
N113 : Domaine de vol
N114 : Procèdures sur taxiway et opérations au sol, communication associéees
N115 : Décollage, montée et atterrissage sur piste, communications associées
N116 : Stationnaire et vortex
N117 : Décollage et atterrissage sur FARP, appontage
N118 : Vol VFR avec vent
N11 : Qualification vol VFR
N121 : Les instruments de navigation (ADI, HSI, CDI)
N122 : Suivre un plan de vol, rejoindre un point de navigation
N123 : Charge sous élingue
N12 : Qualification navigation VFR
N131 : Taxiage, Décollage & atterrissage IFR
N132 : Vol avec visibilité réduite
N133 : Vol de nuit (JVN)
N13 : Qualification vol IFR
N141 : Gestion des pannes moteurs et autorotation
N142 : Gestion des autres pannes
N14 : Qualification situations d’urgences
N151 : Connaitre les différentes formations
N152 : Savoir rejoindre et tenir une formation
N153 : Pilotage avancé : saut de puces, patrouille TTBA, atterrissage en formation...
N154 : Manœuvres spéciales (translation, cercles, carré…)
N15 : Qualification vol en formation
N1 : EVAC niveau 1 : navigation, maîtrise de l’appareil, base du vol
N2 : Utilisation des armes et systèmes d'armes sous DCS
N211 : Le vol sur le champ de bataille
N212 : Savoir adapter son profil de vol en fonction des menaces
N213 : Manœuvres défensives simples (évitement missiles et canon)
N214 : Communications en situation combat (communication patrouille)
N21 : Qualification vol en terrain hostile
N221 : Théorie roquettes et miniguns
N222 : Paramètres et emploi des miniguns en place pilote
N223 : Utilisation des miniguns en place copilote
N224 : Paramètres et emploi des roquettes
N22 : Qualification utilisation des armes
N231 : Les menaces aériennes
N232 : faire face aux menaces aériennes (hélicoptères, chasseurs)
N23 : Qualification menaces aériennes
N2 : EVAC niveau 2 : Evolution sur le théâtre opérationnel, engagements simples
N3 : Évolution en théâtre opérationnel sous DCS
N311 : Introduction au CSAR (Combat Search And Rescue)
N312 : formations de combats avancés
N313 : Navigation complexe en théâtre opérationnel
N314 : Communications avancées au combat
N315 : Facteurs humains
N316 : Théorie sur les SAM longues et courtes portées et AAA. Manœuvres défensives avancées
N31 : Qualification théâtre opérationnel avancée
N321 : Identification, organisation, stratégie d’attaque et CSAR
N322 : Savoir effectuer des vols tactiques à haute vitesse de jour
N323 : Savoir effectuer des posés de précisions en environnement hostile de jour
N32 : Qualification mission CSAR jour
N331 : Savoir effectuer des vols tactiques à haute vitesse de nuit
N332 : Savoir effectuer des posés de précisions en environnement hostile de nuit
N33 : Qualification mission CSAR nuit
N3 : EVAC niveau 3 : Réussir une mission CSAR difficile en tant que Leader